Burundi Transparence, c'est l'actualité en continue.
Accueil                     Précedente                     Suivante                 Archives

 

 

 Actualités

Une nouvelle rébellion se déclare dans l'est du pays
(Source: Xinhua)  
 Le 26 novembre 11

Il existe une nouvelle rébellion dénommée Force pour la restauration de la démocratie (FRD-Abanyagihugu) dans la commune Gisuru de la province de Ruyigi, dans l'est du Burundi, à en croire un certain colonel qui répond au nom de Pierre-Claver Kabirigi, qui serait le chef d'état-major général de ce mouvement.

"Notre objectif est de restaurer la démocratie et ainsi redonner la bonne image au pays, une image qui a été ternie par une mauvaise gouvernance, la corruption, l'insécurité et la violation des droits de l'homme", a-t-il affirmé vendredi sur les ondes de la Radio Publique Africaine.

"Nous sommes un groupe armé bien organisé qui opère dans les provinces de Cankuzo et de Ruyigi à l'est du pays, avec notre état- major dans la commune de Gisuru", a déclaré le colonel.

Au début de cette semaine, des affrontements entre un groupe d’hommes armés et les forces de l'ordre et de sécurité burundaises avaient été signalés le 21 novembre sur la colline Humure de la commune Kigamba dans la province de Cankuzo, voisine de la province de Ruyigi. 18 assaillants ont été tués, selon le gouverneur de cette province Jean Berchmas Niragira.

Le Conseil national de la communication (CNC) du Burundi a immédiatement réagi à l'information donnée par les médias en ce qui concerne la nouvelle rébellion.

Dans un communiqué, le CNC a indiqué qu'il est "interdit de diffuser, de publier ou de commenter de telles informations pouvant porter préjudice à la sécurité de la population".